Comment créer son blog ? Le plan d’action complet pour lancer son blog en 2019

Comment créer son blog ? Le plan d’action complet pour lancer son blog en 2019

Dans ce guide, je vais vous montrer comment créer son Blog grâce à un plan d’action détaillé. Le but ici est de poser les fondations pour démarrer un vrai business...

More...

Beaucoup de blog parlent de gagner de l’argent sur internet rapidement, de devenir riche facilement, et de gagner de l’argent sans rien faire.

Des Youtubeurs ou des Blogueurs qui exposent la façon miracle de gagner de l’argent rapidement à coup de grosses voitures, maisons paradisiaques, etc.

La réalité est que oui c’est possible: si des gens y arrivent, il doit y avoir un moyen.

​Certains arrivent à générer des revenus hallucinants sur internet, mais c’est la plupart du temps au prix de beaucoup de travail.

Tout ça pour dire qu’on n’est pas ici sûr de l’argent rapide ou facile.

Le Blogging demande du travail pour en tirer un revenu, et aussi de la patience et de la persévérance.

Un blog peut devenir une source de revenus complémentaires sérieux et même remplacer votre travail actuel.

Dans cette optique, il est important de faire les bons choix dès le départ pour éviter de se créer du travail inutile par la suite.

La création d’un Blog est à la portée de tous. Que vous soyez néophyte dans ce domaine ou que vous ayez déjà certaines connaissances, les étapes nécessaires ne sont pas compliquées et vous verrez qu’en suivant ce guide, vous arriverez à mettre en place un Blog professionnel en moins d’une heure.

Dans ce guide je vous donnerai à la fin de chaque étape les actions à réaliser avant de passer à l’étape suivante. Il y aura aussi pour ceux que ça intéresse des détails un peu plus techniques pour comprendre ce que l’on fait.

à certaines étapes, vous aurez le choix entre plusieurs options, en fonction de ce que vous voulez faire et de ce que vous pouvez faire en termes de budget. J’ai sélectionné pour vous des options basées sur mes propres expériences pour créer ce blog.

Alors vous êtes prêt à passer à l’action ?

Entrons dans le vif du sujet !

Assurez-vous de sauvegarder / épingler cet article pour pouvoir y revenir plus tard si vous ne pouvez pas tout finir aujourd'hui.


étape 1 : Comprendre pourquoi vous voulez créer un blog.

trouver-sa-niche-pour-son-blog

Peut-être que vous allez dire, mon seul but en créant un blog est de gagner de l’argent.

Que ce soit pour avoir un revenu complémentaire ou carrément remplacer votre travail actuel, la motivation liée à l’argent ne suffit pas dans la plupart des cas.

Pourquoi ?

Car si pour créer du contenu on se concentre sur faire de l’argent, la qualité du contenu baisse. On se retrouve souvent sur des sites ou des pop-ups nous sautent à la figure dès qu’on bouge la souris, et qui essaient de récupérer notre adresse email toutes les 2 minutes pour nous vendre la solution miracle à nos problèmes.

Je caricature un peu, mais je suis sûr que vous voyez de quoi je veux parler.

Le Blogging offre de multiples avantages :

  • Vous avez le contrôle total de vos revenus (liberté ou indépendance financière)
  • Vous pouvez organiser votre emploi du temps comme vous le souhaitez (liberté de temps)
  • Vous pouvez voyager. Il vous faut juste une connexion internet pour travailler (liberté géographique)
  • C’est un challenge : vous pouvez partager et apprendre de nouvelles compétences / connaissances
  • Vous pouvez aider les autres grâce à votre blog
  • Être son propre patron
  • Le coût de départ de ce business est très raisonnable comparé à n’importe quel autre.

Quel est le but de votre blog ?

Le but principal devrait être de partager vos connaissances avec vos lecteurs, d’apporter des réponses à leurs questions et de leur proposer des solutions appropriées.

Le maître mot devrait être : fournir du contenu de qualité qui aide mes lecteurs.

En se focalisant sous cet angle, vous produirez du contenu avant tout utile à vos utilisateurs, et vous pourrez monétiser votre blog de façon plus fluide et moins agressive pour votre audience.

Choisir sa niche, ou dans quel domaine écrire avec son blog ?

Une fois que vous avez déterminé le but de votre blog, vous devez choisir dans quel domaine (votre niche) vous allez écrire.

Il est possible d’écrire dans à peu près tous les domaines.

Mais choisissez bien, car vous aller devoir produire du contenu régulièrement. Choisissez une niche qui vous inspire et dans laquelle vous pensez pouvoir apporter des choses intéressantes à vos lecteurs.

Les questions à vous poser sont les suivantes :

  • Quelles sont mes passions ?
  • Quels sont mes passes temps ?
  • Quelles sont mes compétences (on est tous bon dans quelque chose).
  • Qu’est-ce que je peux apporter à mes lecteurs

En résumé, choisissez un sujet qui vous passionne, dans lequel vous connaissez quelque chose, ou dans lequel vous êtes prêts et motivés à acquérir des connaissances.

On dit souvent que la passion est le moteur de la motivation, de la persévérance et de la concentration.

Vous n’avez pas besoin d’être un expert pour créer un blog sur un sujet qui vous intéresse où vous passionne. Vous pouvez partager votre expérience dans ce domaine. Ce qui a marché, ou pas pour vous.

Quelles questions vous êtes-vous posé dans ce domaine ? Il y a de grandes chances que d’autres personnes se les posent aussi. Autant de sujet que vous pourriez aborder dans votre blog.

Pour plus d'infos sur ce sujet, n'hésitez pas à consulter mon article : 3 étapes pour trouver un thème profitable pour son blog.

1

Passez à l’action

Définissez votre niche et sur quoi vous voulez écrire.

étape 2 : Choisir la bonne plateforme de Blogging ?
Gratuit ou payant ?

créer son blog avec WordPress

WordPress ou une plateforme de Blogging type Blogger ou WIX ?

C’est un vaste sujet qui fait débat…ou pas.

Récemment, on s'interroge beaucoup sur la question de savoir s'il faut utiliser des constructeurs de sites Web tels que Wix, SquareSpace, Blogger, Jimdo, ou d’utiliser WordPress.

Wix et SquareSpace par exemple sont très bien pour créer des sites internet vitrines, mais pas pour créer des Blogs.

Pour moi, il n’y a pas de débat.

Voilà pourquoi un Blogueur sérieux, qui traite vraiment son blog comme un business devrait choisir WordPress :

  • 30 % des sites internet utilisent WordPress : il doit y avoir une bonne raison
  • Ils ont créé WordPress en 2003 : donc ils ont de l’expérience dans ce domaine. Ils connaissent très bien le business et sont à même de fournir un outil parfaitement adapté.
  • Tellement utilisé que le support et la personnalisation est infinie. Il existe des milliers de thèmes, de plugin et de professionnels qui sont capables de vous aider dans n’importe quelles situations. Wix et SquareSpace par exemple ont très peu de possibilités de personnalisation en comparaison avec WordPress.
  • Permet de voir grand : Si votre blog devient très populaire sur WIX ou SquareSpace, vous êtes en galère car ce n’est pas fait pour gérer ce type de trafic. Pensez à la finalité dès le début vous évitera de galérer à migrer votre site WIX sur une plateforme WordPress plus tard.
  • C’est parfait pour les débutants. C’est simple à utiliser même si ça peut faire peur au début.

Pour toutes ces raisons et bien d’autres, WordPress est la meilleure plateforme de Blogging et celle que la majorité des professionnels vous recommandera.

Comment créer son blog gratuitement ?

Ne faites pas cette erreur.

Les raisons sont simples en fait. La gratuité à un prix.

On dit souvent que si c’est gratuit c’est vous le produit.

Le but principal de ces sociétés (blogger, wix, squarespace, etc) est de toute façon de faire de l’argent.

Comment font-ils leur argent ?

Grace à la publicité. Ils utilisent le trafic de votre blog pour afficher des publicités et gagner de l’argent.


Voici les principales raisons qui font que ce n’est pas un bon choix d’utiliser une plateforme de Blogging gratuite :

  • Le look est rarement vraiment professionnel
  • Le nombre de personnalisations est très limité
  • Il y a de grosses limitations pour monétiser votre blog (pas de pub, certaines plateformes n’acceptent pas les liens affiliés). Autant dire que vu l’objectif de monter un business sur le long terme, ça commence mal en utilisant ces plateformes.
  • Les sites sont lents.
  • Si votre blog commençait à se développer, vous seriez obligé de souscrire à des options payantes qui finiront par vous coûter beaucoup plus cher que si vous aviez hébergé votre site vous-même.
  • Je ne connais pas d’entrepreneur à succès qui les utilisent.

Vu les inconvénients majeurs de ces plateformes, nous allons nous concentrer sur l’hébergement de notre propre site web.

C’est la seule façon de commencer un Blog professionnel sérieux (en comparaison d’un Blog amateur).

Je vous rappelle l’objectif : créer un revenu complémentaire sérieux ou carrément remplacer notre travail actuel.

Souvent, pour la plupart des gens le Blogging est juste un loisir qui permet de partager des tranches de vie sur internet.

Ne faites pas cette erreur : Il faut considérer votre Blog comme une vraie entreprise.

Maintenant qu’on sait pourquoi nous allons utiliser WordPress, il reste une étape avant de passer au choix de notre hébergeur web.

Etape 3 : Où sont vos lecteurs et dans quelle langue faire son blog ?

Dans quelle langue faire son blog ?

Si vous ne parlez que français, la réponse est vite trouvée.

Grâce au français, vous ne touchez pas que la France, mais tous les pays francophones, et les personnes parlant français dans d’autre pays. Ça commence à faire du monde.

Si vous parlez anglais, vous pourrez vous adressez à tous les anglophones ce qui représente le plus gros marché au monde. Qui dit gros marché dit plus de concurrence, mais pas impossible.

Dans la mesure où il y a des personnes intéressées dans chaque langue par la niche ou le domaine que vous avez choisi, vous êtes libre d'écrire dans la langue qui vous convient le mieux.

Attention quand même à adapter votre contenu en fonction du ou des pays principaux que vous ciblez. Les cultures et les habitudes sont différentes en fonction des pays, donc à vous d’adapter votre contenu en conséquence.

Où est votre audience ?

Peu de Blogueur en parle, mais si vous voulez vous adresser principalement à des Français, le mieux est d’avoir votre site hébergé en France voire dans d’autres pays d’Europe.

La Minute Technique

Si vous hébergez votre site aux USA par exemple, alors que votre audience est en France, vous courrez le risque d’avoir un site plus lent juste à cause du fait que votre site est loin de ses utilisateurs.


Il existe ce que l’on appel couramment des CDN (Content Delivery Network, CloudFlare par exemple) pour atténuer ce problème. Certains éléments de votre site sont répliqués dans différents endroits du monde pour être au plus près des utilisateurs.


Par exemple si un utilisateur se connecte à votre site en France alors qu’il est hébergé au USA, il chargera les images depuis le CDN en France, ce qui fera gagner du temps.

Ce n’est pas une solution miracle, mais ça améliore bien les choses.

À retenir

Si votre public est européen, de préférence choisissez un hébergeur Européen au plus près de vos utilisateurs.

2

Passez à l’action

Définissez à qui vous vous adressez : choisissez la langue, et les pays ciblés.

Étape 4 : Choisir le nom de son blog.

Comment trouver un nom au top pour son blog ?

Le nom a relativement peu d’importance. C’est le contenu qui définit votre site.

Le mieux serait que vos lecteurs puissent deviner de quoi parle votre blog en voyant le nom de votre Blog.

Voici quelques recommandations :

  • Utilisez un .com ou .fr
  • N’utilisez pas de tiret dans le nom de domaine
  • Évitez les doubles sens
  • Évitez des noms trop proches de vos concurrents
  • N’oubliez pas de vérifier la disponibilité de ce nom sur les réseaux sociaux.

Si vous voulez plus de détail sur la façon de choisir le nom de son blog sans y passer des jours, vous pouvez consultez mon article à ce sujet : Créer son blog : bien choisir le nom en 30 min max.

3

Passez à l’action

Définissez le nom de votre Blog

Étape 5 : Choisir son Hébergeur Web et installer WordPress ?

Vous êtes toujours là ? Félicitations, vous avez passer les étapes que je considère les plus galère quand on commence. Il faut se poser et réfléchir à ce que l’on veut faire, et surtout : comment ?

Qu’est qu’un hébergeur web ?

On pourrait faire la comparaison suivante :

  • La plateforme de Blogging : WordPress est ce qui vous sert à construire la maison.
  • L’hébergeur : c’est le terrain sur lequel vous poser la maison.

En clair l’hébergeur va permettre à votre site d’être disponible sur internet 24/24 et 7j/7.



Maintenant passons à la partie fun : la technique 😉

J’adore !

Si ce n'est pas votre cas,  je vais faire de mon mieux pour vous guider pas à pas.

C’est parti !

Le choix de votre hébergeur à son importance.

Les critères de base pour choisir l'hébergement de son site :

  • Le pays dans lequel il sera hébergé : De préférence au plus près de votre audience principale.
  • La performance : Rien de plus énervant que d’attendre l’affichage de votre site pendant plusieurs secondes.
  • La disponibilité : quelles garanties de haute disponibilité vous apporte votre hébergeur
  • La sécurité : Grâce à SSL, pour votre site,  ou à l’hébergement, grâce aux techniques misent en place pour empêcher les malwares et les piratages.
  • Le support technique : en quelle langue, les heures de disponibilité

Il y a bien sur beaucoup d’autres paramètres que l’on peut prendre en compte comme les ressources matérielles (CPU, mémoire), l’accélération des performances grâce au cache, au CDN, les fonctionnalités techniques, etc.

Je vous ai déjà perdu avec ces termes techniques ? Ne vous inquiétez pas on va se concentrer sur le plus important.

Pour plus d'infos sur ces critères de choix, n'hésitez pas à consulter mon article : Quel hébergeur choisir pour son site quand on est débutant?

Astuce Technique


Attention à bien opter pour le Domain Privacy (ou protection de vos données personnelles) lors de la création de votre hébergement !


Qu’est que le Domain Privacy ?

L’enregistrement de votre nom de domaine est fait par un organisme et ces donnés sont publics.

Si quelqu’un utilise un site comme whois.com, Il récupéra toutes les informations liées à votre domaine.


Les données que vous avez communiquées sont :

  • Nom,
  • Prénom,
  • Adresse postal,
  • Email
  • Numéro de téléphone.

Et là, vous risquez de recevoir beaucoup d’appels téléphoniques ou d’email de spam.


Donc protégez vos données avec le Domain Privacy. Cela évitera qu’elles soient visibles par le public, et vous n’aurez pas de problèmes.


À noter

L’hébergement se paye en une fois à la commande.

Si vous souscrivez pour plusieurs années vous aurez les prix les plus intéressants.

Cela dépend de hébergeur que vous choisirez.

À retenir

En souscrivant à plusieurs années d’affilée (2 ans par exemple), vous prenez un engagement pour votre blog et vous-même.

Vous vous engagez sur le long terme pour faire de votre blog un succès.


Voici un court descriptif des 3 options proposées ici.

C’est la short liste des 2 hébergeurs européen (Hostinger et O2 switch) que j’avais retenu moi-même pour ce blog.

La 3em option (BlueHost)est aussi un de mes choix pour héberger un blog en anglais pour un public Américain.

Pour tout vous dire, ce blog est hébergé chez O2switch qui me parait être le meilleur rapport qualité / performance / prix, et vu que je suis fan de technique et que je travaille dans ce domaine (IT Infrastructure) depuis plus de 15 ans, j’ai choisi cette offre au vu de ses caractéristiques et fonctionnalités techniques vraiment au top.

Si vous avez vraiment peur de la technique et de ne pas vous y retrouver avec l'interface d'O2switch, je trouve l’option 1 plus abordable pour un débutant, car l’interface d’administration est simplifiée.

Quoi qu’il en soit, ne soyez pas effrayé par la technique. En y passant quelques heures, vous arriverez vite à comprendre comment ça marche.

N’hésitez pas à regarder les vidéos fournies par les hébergeurs. Elles sont bien faites et permettent de faire les opérations courantes facilement.

Option 1 : L'Hébergement idéal pour les débutants : Hostinger

Hostinger est mon choix de référence parmi les hébergeurs européens.

Les sites sont hébergés en Angleterre et les temps de réponses sont très correctes. De plus cet hébergeur propose une version simplifié de Cpanel (interface d’administration) qui effraiera moins les débutants.

L'installation de WordPress se fait en 1 Click. 

Cet hébergeur propose des plans intéressants. Toutes les options sont accessibles directement depuis la commande. Pas besoin de passer par le support comme chez O2Switch pour le domain privacy.

À noter qu’il faut payer pour avoir un certificat SSL : 1 seul paiement à vie tant que vous restez chez eux

Idem pour l’option CDN CloudFlare : 1 seul paiement à vie.

Ces 2 add ons (SSL + CloudFlare) sont très intéressant dès que vous souscrivez à plusieurs années d’affilées.

Lorsque vous choisissez le domaine, n’oubliez pas de cocher la case protéger les données personnelles de mon domaine (Domain Privacy) .

Le support est en français et 24h/24 7j/7, et ils ont une base de connaissances pour savoir faire les configurations les plus courantes.

à noter

Le support se fait par chat, donc pas de stress, et vous êtes sur d'avoir quelqu'un qui vous réponde rapidement.

L’offre Hébergement WordPress premium est la meilleur rapport qualité / prix et le nom de domaine est offert la première année.

Il n’y a pas de risques : c’est satisfait ou remboursé pendant 30 jours.

À noter

Dans la plupart des cas, le nom de domaine n’est pas remboursé. Vous le payez pour le nombre d’années souscrites.

Vous en restez locataire jusqu’à son expiration, que vous soyez toujours chez Hostinger ou pas.

Astuce Technique


Si vous changez d’hébergeur, vous avez la possibilité de transférer la gestion du nom de domaine à votre nouvel hébergeur (cette procédure s'appelle un transfert de domaine).


Vous avez aussi la possibilité de ne rien changer et de gérer votre nom de domaine chez l’hébergeur d’origine ou vous l'avez acheté.


Attention quand même, un nom de domaine n’est pas transférable pendant les 60 premiers jours après l’achat (norme ICANN).


Certains hébergeurs arrivent à le faire à partir de 45 jours. Ce n’est pas grave en soi, mais il faut le savoir.

Option 2 : Pour ceux qui n'ont pas peur de la technique : O2Switch

Vous souhaitez avoir un site hébergé en France, avec un très bon support technique 100% français ?

Vous n’avez pas peur de passer un peu de temps sur la technique pour prendre en main l’interface d’administration Cpanel grâce à la formation fournie (26 vidéos et en français en plus) ?  

Alors O2switch est fait pour vous !

Les vidéos et les articles de la base de connaissances sont très bien faits et bien expliquer quand on y connait pas grand-chose. 

Ils proposent une offre unique vraiment super intéressante, avec des fonctionnalités qui n’existe que dans les plans avancés chez d’autres hébergeurs.

Avec cet hébergeur, pas de surprise. Que vous preniez un hébergement sur 1 an ou plusieurs années c’est le même prix. Et ils sont basés à Clermont Ferrand et gèrent leur propre datacentre (centre ou vos sites sont hébergés).

Pas d’option pour avoir un CDN à ma connaissance. Pas forcément utile si votre audience est principalement en France et en Europe.

Idem à l’offre Hostinger, c’est satisfait ou remboursé pendant 30 jours.

À noter

Contactez le support pour activer le Domaine Privacy (Protection de vos données personnelles), 

dès que vous avez souscrit à l’offre !

N'attendez pas de recevoir la confirmation de la création de votre hébergement par email ou il sera trop tard.

Option 3 : Hébergement de qualité aux USA

Vous voulez faire un blog en anglais avec votre audience principale aux USA et en Angleterre ?

L’hébergeur le plus réputé est Blue Host. Il offre un hébergement performant pour un coup raisonnable et super accessible pour les débutants.


4

Passez à l’action

Choisissez l'hébergeur qui vous convient et installez WordPress :


  • Hostinger : Hébergement Européen simplifié
  • O2Switch: Le top de l'hébergement Français
  • Blue Host: Super Hébergeur pour un site aux USA.

Maintenant, voyons ensemble en détail comment souscrire à l’offre de l’hébergeur que vous avez choisi et installer WordPress.

Je souscris à l’offre Hostinger

L’offre proposée est un hébergement spécialisé WordPress. C’est-à-dire tout est optimisé pour faire tourner votre site web avec WordPress.

Cliquez ici et un nouve​l onglet s’ouvrira dans votre navigateur sur le site d’Hostinger.

Vous pouvez lire le contenu de la page pour vous donner une idée de l’offre ou juste cliquer sur le gros bouton rouge Démarrer Maintenant.

hébèrgement WordPress hostinger

Vous arrivez sur les plans (ou offres) disponibles pour ce type d’hébergement.

L’hébergement premium est celui qui présente le meilleur rapport qualité / prix / performance.

Cliquez sur essayer maintenant. Vous devez maintenant choisir la durée de votre hébergement.

hébèrgement WordPress hostinger

Les tarifs sont dégressifs en fonction du nombre d’années souscrites. Si votre budget le permet je vous conseille de prendre un hébergement au moins pour 24 mois.

Ici l’hébergement à 48 mois présente le tarif le plus intéressant surtout si vous souscrivez aux options SSL et Cloud Flare.

À noter

À la fin de la période souscrite, le renouvellement se fera au nouveau prix affiché en dessous (en gris clair) : d’où le prix intéressant si on prend plusieurs années d’affilées.

L’option certificat SSL est à mon sens indispensable.

C’est un des facteurs qui est pris en compte pour référencer votre site dans les moteurs de recherche.

Si vous avez le budget, la protection CloudFlare est vraiment un plus pour la sécurité et la performance de votre site. C'est un extra intéressant. Si vous êtes short au niveau budget laissez tombez, ce n'est pas indispensable au début.

hébèrgement WordPress hostinger

Une fois le nombre d’années choisies et les options, il est temps de passer au nom de domaine.

Tapez le nom de domaine que vous avez choisi précédemment, et cliquez sur le bouton chercher.

Si le nom est disponible, il ne vous reste plus qu’à choisir le nombre d’années correspondantes à ce que vous avez choisi et à cocher l’option pour garder vos données personnelles privées (Domain Privacy).

Le nom de domaine est gratuit la première année et payant ensuite.

À retenir

Si vous souscrivez pour 48 mois, vous ne pouvez pas sélectionner plus de 3 ans pour le nom de domaine.

Il sera à renouveler pour 1 an à la fin des 3 ans. Vous serez prévenu par votre hébergeur.

Reste plus qu’à cliquer sur le bouton payer maintenant pour souscrire à l’offre.

Il vous sera demandé de créer un compte et de choisir votre méthode de paiement.

Vous recevrez plusieurs emails importants après votre paiement qui contiennent vos identifiants de connexions. Attention à bien les conserver.

Finaliser la configuration de votre compte Hostinger

Une fois que vous avez payé, vous arrivez sur une page de remerciements. Cliquez sur le bouton pour configurer votre commande.

Une fenêtre s’affichera dans laquelle vous verrez 2 choses :

  • Le nom de domaine que vous avez choisi
  • L’emplacement des serveurs qui hébergeront votre site internet : devrait déjà être configuré au plus près de vous (Europe UK).

Cliquez sur le bouton continuer.

Vous allez devoir rentrer vos informations administratives qui seront utilisées pour enregistrer votre nom de domaine.

Cliquer sur le bouton pour poursuivre.

Installer WordPress avec Hostinger

Et là, vous arriver sur la partie installation de WordPress, et vous verrez que Hostinger a bien simplifié les choses.

Cliquez sur le bloc Jaune : Installation WordPress.

Ici vous pourrez définir plusieurs choses :

  • La langue utilisée par WordPress.
  • Le compte administrateur de votre Blog : choisissez un nom qui vous parle.
  • Le mot de passe de ce compte : choisissez en un complexe. Il faut que ce mot de passe soit complexe car c'est la porte d'entrée de votre site pour les pirates.
  • L’email de l’administrateur
  • Le titre et le slogan de votre site : vous pourrez le modifier ensuite dans WordPress si besoin.
  • Le type de mises à jour automatique à appliquer : choisissez versions mineurs seulement. Pour la mise à jour vers des versions majeurs (​4 vers 5 par exemple), mieux vaut le faire soi-même et s’assurer que tout fonctionne correctement.

Cliquez ensuite sur le bouton installer.

Vous verrez apparaître une notification qui vous dira de rafraîchir le page.

Une fois terminé votre site apparaît et vous pouvez y accéder en cliquant dessus.

Et voilà, vous êtes prêt à commencer votre nouvelle aventure en tant que propriétaire d’un Blog !

C'est pas fini.... On continue à l’étape 6 !

Je souscris à l’offre O2Switch

Le concept se base sur une offre unique à 5 EUR HT / mois.  Pas besoin de choisir le nombre d’années, c’est 1 an de souscription, et c’est le même prix les années suivantes.

Cliquez ici et un nouvel onglet s’ouvrira ​sur le site d’O2switch

Vous pouvez lire le contenu de cette page pour vous donner une idée de l’offre ou juste cliquer sur le gros bouton orange S’inscrire maintenant.

La page suivante vous demandera de créer un compte (Vous n’êtes pas encore inscrit) et de renseigner les informations administratives.

Hébergement WordPress O2Switch

N’oubliez pas de noter l’identifiant que vous avez choisi ainsi que le mot de passe.

Cliquez sur le bouton S’inscrire.

Hébergement WordPress O2Switch

Maintenant choisissez l’offre hébergement (nom de domaine inclus) à 60euros HT / an et cliquez sur poursuivre.

Tapez le nom de domaine que vous avez choisi précédemment (et confirmé qu’il était libre), et cliquez sur le bouton poursuivre.

Le nom de domaine est gratuit la première année et payant ensuite.

Vous avez ensuite une page qui présente le récapitulatif de votre offre :

  • Votre numéro de compte client
  • Vos identifiants
  • Le total à payer

Il ne reste plus qu’à procéder au paiement.

Vous arriverez ensuite sur la page de remerciements. Vous recevrez par email vos identifiants de connexion et les informations relatives à votre hébergement.

Cela peut prendre un peu de temps… jusqu’à 24 heures, surtout si vous faites ça un Dimanche.

À noter

Comme spécifié dans la présentation de l'offre O2Swtich, pensez à contacter le support pour activer la protection de vos données personnelles lors de l'enregistrement du nom de domaine.

Installer WordPress avec O2switch

Vous avez dû recevoir un email avec tous les renseignements concernant votre hébergement.

Cherchez la section : Administration Générale du compte WEB.

Il s’agit des informations pour vous connecter à votre CPanel (interface d’administration de votre compte).

  • Adresse du site
  • Nom d’utilisateur
  • Mot de passe

A noter :

Si vous avez choisi un nom d’utilisateur trop long il sera raccourci. Vérifier le nom d’utilisateur dans l’email.

Cliquez sur le lien.

Il devrait être comme suit : https://lenomdevotresite:2082

Vous arrivez à la page d’accueil de Cpanel. Utiliser votre nom d’utilisateur et le mot de passe que vous avez défini lors de la souscription.

Une fois connecté, vous arriver sur un écran avec pas mal d’icônes. Pas de panique, nous n’avons pas besoin de tout ça au début.

Faites défiler vers le bas de la fenêtre et trouver la section : SOFTACULOUS APPS INSTALLER

Hébergement WordPress O2Switch

Cliquez ensuite sur l’icône WordPress.

L’interface de Softaculous s’ouvre. Cliquez sur le bouton Install Now pour commencer l'installation de WordPress.

Un formulaire s’ouvre ou nous allons devoir configurer certaines choses.

Nous allons modifier les champs suivants :

  • Choose protocol : http:// -> on enlève le www. Sauf si vous voulez que votre site soit accessible uniquement avec le www.lenomdevotresite.com
  • Dans le dossier : on supprime wp. Très important.
  • Site Name : le nom de votre site
  • Site description : le slogan de votre site si vous en avez un.
  • Admin user name : soyez un peu orignal dans le nom : mélanger des chiffres et des lettres.
  • Admin Password : il faut que le mot de passe soit complexe.
  • Vous pouvez le générer automatiquement en cliquant sur la petite clé à droite.
  • Marquez ce mot de passe à quelque part sur un papier ou votre ordinateur (copier/coller). Vous ne pourrez pas vous connecter à votre site si vous ne l’avez pas.

À noter

Un mot de passe faible est une des raisons pour lesquels un site internet peut se faire pirater, donc autant choisir le mot de passe correctement.


Les critères pour un bon mot de passe sont d'avoir au moins :

  • 8 caractères en longueur, 
  • une lettre Majuscule,
  • une lettre Minuscule,
  • un chiffre,
  • un caractère spécial (.*/+"%&/()=?, etc...).


  • Choose Language : choisissez dans quel langue WordPress fonctionnera. En français ou en anglais, c’est vous qui choisissez en fonction de vos préférences.
  • Select Plugins : vous pouvez les laisser tous décochés. Nous installerons les plugins plus tard.
  • Advanced options
    • Cochez la case Auto Upgrade pour permettre à WordPress de se mettre à jour tout seul.
  • Select Thème : Pas besoin de choisir car nous installerons un thème professionnel après l’installation.
  • Email installation détails : Vous envoie un email avec toutes les informations pour cette installation : donc les différents paramètres que nous venons de remplir, ça peu servir.

Voilà, on y est presque. Cliquez sur installation !

Ensuite vous voyez une barre de progression pendant l’installation et une page de félicitations qui vous donne l’adresse de votre nouveau site.

Si vous utilisez cette adresse dans votre navigateur vous devriez tomber sur votre nouveau blog qui a pour l’instant le thème WordPress par défaut.

Félicitation, vous êtes l’heureux propriétaire d’un Blog !

Rendez-vous à l’étape suivante : L'étape 6.

Je souscris à l’offre BlueHost

Ici aussi, l’offre proposé est un hébergement spécialisé WordPress basé aux USA.

Cliquez ici et un nouvel onglet s’ouvrira sur le site de BlueHost

Vous pouvez lire le contenu de cette page pour vous donner une idée de l’offre ou juste cliquer sur le gros bouton vert Choose Plan.

Hébergement WordPress BlueHost

Encore une fois je vous recommande le plan Plus, car il présente le meilleur rapport qualité / performance / prix.

À noter

Le nom de domaine, le certificat SSL et le CDN est offert, ce qui en fait une offre particulièrement attractive.

Cliquez sur select

Créer son blog avec BlueHost

Cliquez dans la partie new domain et tapez le nom de domaine que vous avez choisi.

Sélectionnez l’extension qui vous convient et cliquez sur Next.

Entrez ensuite vos informations administratives.

Créer son blog avec BlueHost

Et choisissez la durée de l’hébergement.

Ici, l’offre sur 36 mois est la plus avantageuse.

Gardez le domain privacy protection et décochez les autres options.

Ensuite cochez la case pour approuver les conditions générales et cliquez sur submit pour payer.

Vous arrivez ensuite sur une page de remerciements qui vous proposera d’acheter un système de paiement (Payment Sphere). C’est inutile.

Cliquez sur : no thanks


Sur la prochaine page, un email de confirmation vous sera envoyé.

Vous devez maintenant créer votre mot de passe. Cliquez sur le bouton vert : create your password.

Mettez un mot de passe suffisamment complexe car c’est celui qui sera utilisé pour vous connecter à votre blog.

Créer son blog avec BlueHost

Cliquez sur Next une fois que vous avez mis votre mot de passe.

Une fois sur la page de félicitations, cliquez sur le bouton Log in.

Installer WordPress avec BlueHost

Patientez un instant le temps que la configuration se fasse, et cliquez sur le bouton bleu Start Building.

Vous arrivez dans l’espace d’administration de votre blog WordPress. Vous pouvez cliquez sur le bouton Business au milieu (même si vous n’avez pas encore un business).

Vous verrez alors l'interface d'administration de votre blog WordPress.

Vous avez remarqué comme l'installation de wordpress avec BlueHost est simple?

Voilà, c’est fait, vous avez un nouveau Blog ! 

Passons maintenant à l’étape suivante: L'étape 6.

Étape 6 : Configurer son blog WordPress

Ça va toujours ? Félicitation pour en être arrivé là.

En l’état on pourrait déjà commencer à publier du contenu sur le site, mais ne mettons pas la charrue avant les bœufs.

Maintenant qu’on a un hébergeur et un site WordPress tout neuf, il est temps de passer à la configuration de notre Blog.

Nous allons configurer les paramètres indispensables pour notre blog :

  • Pour le sécuriser.
  • Pour être référencé correctement dans les moteurs de recherche.
  • Pour avoir un site qui a un look pro (ou au moins qui s’en rapproche).

Le but ici est d’éviter que vous passiez trop de temps sur la configuration et le design de votre site.

Le perfectionnisme est à proscrire. Rien ne sert de passer 2 mois sur la configuration et le design de votre site s’il n’y a pas de contenu dessus.

On va quand même faire les choses bien, mais vous verrez que ça ne prend pas longtemps.

Comment se connecter à votre blog WordPress ?

À noter

Il faut bien faire la différence entre l’interface d’administration de votre hébergeur qui sert à configurer tous les aspects techniques de votre hébergement et l’interface d’administration de votre blog (WordPress).

Les configurations que nous allons faire ensemble maintenant se passent dans l’interface d’administration de votre Blog.

Pour vous connecter dessus, vous devez aller à l’adresse suivante :

http://lenomdevotresite/wp-admin

Vous arriverez sur la page de connexion de votre blog.

Entrez l’utilisateur et le mot de passe que vous avez défini précédemment lors de l’installation de WordPress.

Une fois connecté, on arrive sur ce qu’on appelle le Dashboard ou Tableau de bord WordPress.

Le look peut-être un tout petit peu différent en fonction de l’hébergeur Web choisi.

WordPress est-il difficile à utiliser ?

La réponse est Oui, mais Non !

WordPress est une des plateformes de Blogging les plus puissantes et avec un degré de personnalisation extrêmement élevé.

D’où la multitude de réglages possibles.

Lorsque vous apprenez à travailler avec un nouveau logiciel, les débuts peuvent être déroutants et décourageants.

Il vous faudra quelques jours à quelques semaines (en fonction de votre niveau actuel) pour que vous soyez à l’aise pour travailler avec WordPress.

C’est à ce stade que beaucoup de personnes sont frustrées et que les doutes surgissent.

C’est NORMAL et chaque Blogueur est déjà passé par là.

Quand on ne connait pas grand-chose au monde de l’hébergement, des systèmes informatiques, la tache peut paraître trop compliqué.

C’est là qu’il faut persévérer et je suis sûr que c’est ce que vous allez faire.

WordPress permet à tout le monde, même sans expérience en développement ou en informatique de créer des sites professionnels et avec un design au top.

Ne vous découragez pas !

Engagez-vous à apprendre comment gérer un blog WordPress. Cela vous sera très utile à l'avenir.


Et si chaque jour vous vous concentrer sur la création de votre Blog, dans 1 mois vous serez étonné de voir à quel point vous aurez progressé.

Comment configurer les paramètres de WordPress ?

C’est parti pour la configuration des paramètres indispensables.

Allez dans le menu Paramètres ou settings

Menu Général :

Modifier les champs suivants :

  • Titre du site : Mettez le titre de votre site
  • Slogan : le slogan si vous en avez un
  • Adresse de messagerie pour l’administration : mettez votre email, et vous recevrez les messages de la part de votre site.
  • Langue du site : Vous pouvez choisir la langue ici.
  • Fuseau horaire, format de date et heures : choisissez les informations comme il vous convient.

N’oubliez pas de sauvegarder avec le bouton bleu, avant de passer à la suite.

Menu discussion :(toujours dans la partie paramètres)

Le seul chose que je change est la suivante :

Avant la publication d’un commentaire :

  • Cochez la case : le commentaire doit être approuvé manuellement.
  • Décochez la case suivante (l’auteur d’un commentaire doit déjà avoir eu au moins un commentaire approuvé.

Menu Permaliens :

S’il ne fallait changer qu’un seul paramètre, ce serait celui-là.

Dans les Réglages les plus courants, sélectionnez :

  • Titre de publication

Ce réglage est communément utilisé par tous les Blogueurs et permet un meilleur référencement par les moteurs de recherche que le paramètre par défaut.

La Minute Technique

Par défaut, Les URL de WordPress sont configurées avec la date et un numéro (Id) d'article. Cette notation ne donne aucune information aux moteurs de recherche pour savoir de quoi parle votre article.


En utilisant le mode Titre de publication, vous avez la possibilité d'inclure des mots clés de votre article dans l'URL. Cela favorisera le référencement dans les moteurs de recherche.


Cela rassurera aussi vos visiteurs qui verront que votre  URL est en rapport avec la description de votre article.


Voilà pour la configuration des paramètres de bases. Ça a été rapide non ?

Maintenant, vérifions si notre site est à jour et faisons un peu de ménage dans les plugins.

5

Passez à l’action

Configurez les paramètres de bases de votre Blog WordPress

Les plugins dans WordPress

Qu’est-ce qu’un plugin ?

C’est un module qui s’installe dans votre Blog et permet d’ajouter des fonctionnalités à WordPress. 

Chaque plugin (ou extension en français) a son interface de configuration pour le paramétrer.

Cela permet de faire beaucoup de choses sans avoir besoin de toucher le code HTML de votre Blog.

Enlever les plugins par défaut

La première chose à faire est de faire le ménage dans les plugins.

Par défaut les hébergeurs installent certains plugins. La plupart du temps, ils ne nous serviront pas (sauf exceptions).

Exemple de plugins à désinstaller :

  • Akismet Anti-Spam
  • All in one SEO pack
  • All in One WP Migration
  • Google analytics
  • Jetpack
  • Hello Dolly
  • Simple Tags
  • WP Mail SMTP

Si vous avez un doute, vous pouvez vérifier s’ils sont déjà activés. Normalement, la plupart ne le sont pas, donc peuvent être supprimés.

Allez dans le menu Extensions / Extensions Installées

En haut, au-dessus de la liste Action Groupées, vous avez le statut de vos plugins.

Créer son blog - plugins wordpress

Ici nous voyons que 8 sont désactivés et qu’en totalité nous avons 8 plugins.

Donc nous pouvons supprimer tous ces plugins, qui ont été installés par défaut.

Cliquez sur la coche Extension (juste en dessous d'actions groupées). Cela sélectionnera tous vos plugins.

Ensuite, allez dans la liste déroulante et choisissez : Supprimer et cliquez sur le bouton appliquer.

Confirmez la suppression des fichiers et données.

Vous recevrez des notifications après la suppression de chaque plugin.

À noter

Attendez que les opérations soient terminées avant de cliquer ailleurs.

Cela peut prendre un peu de temps.

Vérifier rapidement si WordPress est à jour

Pendant que nous n’avons plus d’extensions, allons vérifier si notre Blog utilise la dernière version de WordPress. Cela devrait être le cas si vous avez créé votre blog récemment.

Cliquez sur le menu Tableau de bord et le sous menu mises à jour.

S’il y a un chiffre rouge à côté du menu, c’est que quelque chose doit être mis à jour.

Suivez les instructions de la page pour mettre à jour les composants obsolètes.

Les mises à jour possibles peuvent être :

  • Mise à jour de WordPress
  • Mise à jour d'extensions
  • Mise à jour de traductions
  • Mise à jour de thèmes

Installer les plugins WordPress indispensables

Revenons à nos moutons, ou plutôt à nos plugins.

Retournez dans le menu Extensions.

Nous allons ajouter des plugins à notre blog.

créer son blog et en vivre

Voici la liste des plugins de bases :

  • Yoast SEO -> permet de régler certains détails concernant le référencement de vos articles et de votre site.
  • WPS Hide Login -> permet de changer l’adresse d’administration de votre blog pour plus de sécurité.
  • WordFence -> plugin de sécurité avec pas mal de fonctionnalités avec la version gratuite.
  • Prettylinks -> permet d’avoir de beau lien et notamment quand on fait de l’affiliation.

Pour les installer Cliquez sur le bouton Ajouter (à droite d’Extension)

Ensuite tapez le nom de l’extension dans le champ de recherche à droite (Rechercher des extensions).

Vous pouvez vous aider des icônes ci-dessus pour voir si ce sont les mêmes. De droite à gauche dans l’ordre de la liste.

Une fois installé, activez-les.

Même principe que tout a l’heure : sélectionnez les plugins et utilisez les actions groupées pour les activer.

Vous suivez toujours ? Félicitations.

On continue avec les configurations de bases de ces plugins.

Configuration des plugins WordPress

On ne va pas aller dans les détails de toutes les configurations, mais faire juste celle qui nous éviterons d’être embêté par certains plugins.

Configuration de WordFence Security

A l’activation, WordFence demande votre email.

Il l’utilisera pour vous envoyer des messages automatiquement en fonction des événements de sécurité de votre site.

Cliquez sur continue et sur No Thanks sur la prochaine fenêtre qui vous demande de passer à la version premium.

La version gratuite suffit amplement pour l’instant.


Aller dans le nouveau menu WordFence / Dashboard.

Une notification apparaît vous demandant si vous voulez activer la mise à jour automatique -> activez-la en cliquant sur enable auto-update.

Une autre notification concernant l’activation du firewall est présente. On peut l’ignorer pour l’instant.

Ensuite configurons la partie : Rate limiting qui améliore la sécurité de votre blog.

Ces réglages permettent d’empêcher les connexions répétées suspectes en les bloquant au bout d’un nombre de tentatives définies.

Allez dans le menu All Options et dans la section Firewall Options / Rate Limiting.

Paramétrez les champs comme dans le tableau ci-dessous.

créer son blog et en vivre

Pour résumer les champs à modifier, voici la liste des valeurs :

Paramètre

Valeur

Immediately block fake google crawlers

Coché

How should we treat Google crawlers

Verifed Google crawlers have unlimited access.

If anyone's requests exceed

10 per minute / throttle it

If a crawler's page view...

unlimited

if a crawler page not found 

60 per minute / Throttle it

If human page views exceeds 

10 per minute / Throttle it

If a human page not found

10 per minute / Throttle it

Ces paramètres peuvent être encore plus restrictifs si votre site reçoit beaucoup de trafic.

Mais ceux-ci sont déjà très corrects pour commencer et prévenir des problèmes de sécurité.

Configuration de Yoast SEO

Aller dans le nouveau menu SEO / Réglages Généraux.

Normalement il ne devrait pas y avoir de problèmes détectés.

Pour ce plugin aussi, la version gratuite suffit amplement.

On a maintenant terminé avec les configurations de base des plugins.

On se rapproche du but final !

6

Passez à l’action

Configurez les paramètres de base de vos plugins

Étape 7 : Quel thème utiliser pour votre blog WordPress ?

Une fois que la base est configurée correctement, il est temps de rendre notre blog un peu plus stylé.

Avec WordPress, il existe une multitude de thèmes qui vous permettent simplement, d’avoir un site avec un design professionnel.

Qu'est-ce qu'un thème ?

Un thème contient un modèle de mise en page de votre site, avec la possibilité de changer certains paramètres de mises en page, de couleurs ou de textes, sans avoir besoin de toucher au code HTML.

OPTION1 : Utiliser un thème gratuit

Les thèmes gratuits sont intéressants pour commencer votre blog, mais les possibilités de personnalisation sont beaucoup plus restreintes qu’un thème payant.

Si vous avez encore un peu de budget à investir (de 50 à 100 euros), partez sur un thème payant.

Si votre budget ne vous le permet pas, ce n’est pas grave.

Commencez avec un thème gratuit, et passez à la version  payant par la suite.

Si je devais vous recommander un seul thème gratuit ce serait OceanWP.

  •  Thème polyvalent, avec de bonnes possibilités de personnalisation.
  • On peut passer à la version Pro (licence pour 1 seul site) pour 39 euros par an seulement !

Vous pouvez voir les démos de ce thème sur le site de OceanWP.

La démo que je préfère est Personal. Elle donne une bonne idée de ce qu’on peut faire avec le thème pour un Blog.

Il y a plein d’autres thèmes gratuits que vous pouvez voir directement dans votre interface WordPress.

Allez dans le menu Apparence / thème, et cliquez sur ajouter. Vous verrez ici tous les thèmes proposer (environ 4000).

La plupart sont des versions limitées gratuites et avec la possibilité de mettre à jour vers une version Pro.

Vous pouvez installer ceux qui vous plaisent et les essayer pour vous faire une idée.

Pourquoi prendre un thème WordPress payant ?

Il y a une multitude de thèmes gratuits alors pourquoi dépenser plus et prendre un thème payant ?

Car les thèmes payants sont généralement beaucoup plus puissants et personnalisables que ceux qui sont gratuits.

De plus vous avez une équipe de support dédiée pour vous aider à mettre en place et à personnaliser votre thème.

95 % des Blogueurs à succès utilisent des thèmes payants.

Cela étant dit, commencer à travailler avec un thème gratuit est très bien.

Cela vous permet de vous y mettre et de mieux comprendre comment fonctionne WordPress.

OPTION2 : Gagner du temps et ​créer un site web plus attrayant avec un thème payant.

J’ai un certain nombre de thème à vous recommander :

1 - DIVI Thème – Pour moi le champion toute catégories confondues.

créer son blog et en vivre

Divi est un thème aux possibilités de personnalisation incroyables. La licence vous permet de créer un nombre de sites illimités (ce qui n’est pas le cas de la plupart des thèmes payants).

Vous pouvez personnaliser toutes les pages du site facilement et ils ont un support technique vraiment efficace.

Avec le Thème DIVI, vous avez le plugin DIVI builder (constructeur de page) qui est vraiment intuitif et puissant. Il vous permet de personnaliser ou créer des pages et de voir le résultat immédiatement.

Ce n’est pas pour rien que ce thème est utilisé par un grand nombre de professionnels dans le monde.

De ce fait, il existe une communauté importante autour de Divi. Il sera facile de trouver des tutoriels. 

En plus ils offrent la garantie satisfait ou remboursé pendant 30 jours, ce qui vous permet de tester le thème sans risque.

Quand vous achetez Divi, vous aurez accès à tous les thèmes d’Elegant Market, ce qui inclus 70 autres thèmes, si jamais vous n’aimiez pas Divi.

Et vous aurez aussi accès aux plugins Elegant thème comme Divi Builder (constructeur de page), Bloom (email opt-ins) et Monarch (social sharing).  

Autant dire que vous en aurez pour votre argent !

C’est vraiment le thème numéro 1 pour les Blogueurs débutants !

À noter : 

Il existe 2 types de plans pour Divi.

  • Un plan annuel (environ 89 $)
  • Un plan à vie (lifetime) ou vous payer une seul fois (environ 249 $) et avez un accès à vie à tout.
  • Les 2 plans fournissent l’accès à tout : thèmes, plugins et support technique.
  • Vous rentabiliser le plan A vie, si vous utilisez le thème pendant 3 ans.

2-AVADA thème – Le couteau suisse par excellence

créer son blog et en vivre

Avada offre un maximum de personnalisation ainsi que des modèles de sites prédéfinis qui vous donnent un bon point de départ.

En plus du thème vous avez accès à 6 plugins premium, 45 modèles de sites, 275 modèles de design de page, environ 1000 options de personnalisation et le constructeur de page Fusion.

Il est assez facile à prendre en main grâce au système d’options qui permet d'avoir accès à un grand nombre de paramètres. Le système est bien fait et ça reste facile à utiliser malgré la multitude de possibilités.

Autant dire qu’avec ce package à 60 $ (un seul paiement), vous en avez pour votre argent. A ce prix vous avez accès au support pour 6 mois seulement.

Vu qu’en principe, c’est dans les 6 premiers mois qu’on travaille le plus sur le design du site, la durée limitée du support ne devrait pas être un problème.

C’est aussi un super thème, le numéro 2 pour les Blogueurs débutants !

À noter

Il n’y a pas de garantie satisfait ou remboursé sur ThèmeForest (le site qui vend le thème Avada). Il est possible de se faire rembourser dans certains cas précis, dans la mesure ou le support ne peut pas régler un problème facilement.


Ne passez pas trop de temps

à choisir le thème.

Si vous avez passé déjà plus de 3 heures dessus, choisissez-en-un, vous travaillerez avec jusqu’à le maîtriser.

Si vous avez pris un thème payant vous aurez aussi le support technique qui pourra vous aider à configurer le thème pour arriver à un résultat qui vous plait.


7

Passez à l’action

Choisissez votre thème et téléchargez-le.

Étape 8 : Installer un thème sur WordPress ?

Option 1 : Installer un thème Gratuit

La plupart des thèmes gratuits sont disponibles directement dans WordPress.

Dans le menu Apparence / Thème, cliquez sur ajouter. Vous pouvez aussi cliquer sur Populaire pour voir les thèmes par ordre de popularité.

Crée ton revenu - Créer son blog - WordPress Theme

Cliquez sur un thème qui vous plait et cliquez sur le bouton Installer en haut à gauche.

Une fois installé, cliquez sur le bouton activer.

Vous êtes ensuite redirigé sur la page principale du menu Apparence.

Ici vous risquez de voir quelques notifications concernant l’installation de plugins recommandés avec votre thème.

Cliquez sur Commencez à installer les extensions pour les installer.

Même principe que pour l’installation des précédents plug ins. Une liste s’affiche. Sélectionnez ceux que vous voulez installer et cliquez sur appliquer.

Il ne reste plus qu’à attendre que l’installation des plugins se termine. Ne changez pas de page tant que vous ne voyez pas les messages d’installation et d’activation des plugins.

Option 2 : Installer un Thème WordPress Payant.

C’est le même principe sauf que vous avez télécharger votre thème sur le site de votre fournisseur.

Donc vous avez en votre possession un fichier zip qui contient votre thème.

Vous pouvez le décompresser et vérifier qu’il ne contient pas d’autres fichiers zip.

Habituellement, il y a 2 fichiers zip à l’intérieur :

  • Le fichier qui porte le nom de votre thème
  • Et un autre qui porte le nom de votre thème + _Child

Dans ce cas vous devrez utiliser le fichier qui porte le nom de votre thème.

Allez dans le menu Apparence / Thème et cliquez sur le bouton ajouter.

En haut, cliquez sur le bouton Téléverser un thème ou Upload theme en anglais.

Choisissez le fichier zip qui porte le nom de votre thème et cliquez sur le bouton installer.

Soyez patient pendant l’installation, cela peut prendre quelques minutes.

Ensuite activez le thème et installer les plugins nécessaires (même façon de faire que pour le thème gratuit).

8

Passez à l’action

Installez votre thème et explorez ses possibilités de personnalisation.


Si vous êtes toujours là et que vous avez suivi les différentes étapes : Félicitations !

Votre thème est installé et activé.

À vous de le prendre en main et de le personnalisé comme vous le souhaiter.

Bon, on a déjà fait tout ça !

Comme vous avez pu le voir ce ne sont pas des actions compliquées, mais beaucoup de petites actions.

À ce stade, vous vous sentez peut-être un peu dépassé, mais je voulais m'assurer que vous disposiez de toutes les ressources nécessaires pour que vous preniez un bon départ avec votre Blog.


Prochaine étape : On lance notre Blog !

Il reste 2 étapes importantes sur lesquels vous allez devoir travailler avant même de penser à gagner de l’argent avec votre blog…

Étape 9 : Créer du contenu pour votre blog.

La plupart des personnes (moi inclus) font une erreur simple quand il commence à créer du contenu pour leur nouveau blog :

Un blog réussi ne parle pas de vous.

Le défi est de créer de la valeur pour vos lecteurs.

Donc les premiers articles que vous allez rédiger devraient être centrés sur ce que vos lecteurs veulent ou ce dont ils ont besoin.

Trouver ce que veulent les gens dans notre domaine est assez simple quand on utilise les outils à notre disposition sur internet.

Certains de mes outils favoris sont :

  • Le moteur de recherche google : si vous l’utilisez pour chercher des choses, vos futurs lecteurs aussi. Avec les related search (au bas de la page) vous pouvez déjà avoir une bonne idée de ce que les gens cherchent dans un domaine particulier.
  • Le moteur de recherche de YouTube : même principe.

Le but est de prendre les mots clés ou les questions que les gens se posent et créer des articles: 

  • qui répondent à ces questions 
  • et qui puissent se partager sur les réseaux sociaux.

Les 3 type d’articles qui se partagent facilement sont (ça dépendra forcement du domaine dans lequel vous êtes) :

  • Les tutoriels ou comment faire quelque chose : Comment faire sa propre lessive en moins de 5 minutes.
  • Les classements : Quels sont les X meilleurs thème WordPress par exemple.
  • Les témoignages : Comment Léa a réussi à créer son blog a succès en moins de x mois.

Ces types d’articles sont très appréciés par vos lecteurs, et ils adoreront les partager.

Bon courage avec la création de votre contenu !

Si vous êtes intéressé ou passionné par votre sujet vous devriez arriver à trouver un certain plaisir à partager vos connaissances avec les autres.

Persévérez, ne vous découragez pas.

Si vous voulez aborder la création de contenu plus en détails, vous pouvez lire mon article : Comment écrire un article de blog ? Les meilleurs conseils


Pensez au but final

Changer de vie ou avoir une meilleure qualité de vie, avec un complément de revenu sérieux ou même pouvoir travailler à plein temps sur son blog.

9

Passez à l’action

Écrivez au moins 5 articles pour votre blog, avant de le lancer.

Étape 10 : Générer du trafic sur votre blog

Tous ce travail abattu et personne ne visite votre blog !

Une autre erreur que font les nouveaux Blogueurs c’est d’essayer de gérer 5 réseaux sociaux en même temps.

À retenir

Pour devenir bon sur les réseaux sociaux, il ne faut pas s’éparpiller.

Pour les nouveaux Blogueurs je recommande YouTube.

C’est un moteur de recherche, ce qui veut dire que vous pourrez générer beaucoup de trafic naturel (grâce au référencement) dans le temps – si vous vous y prenez bien.

Vous pouvez choisir n’importe quel réseau social avec lequel vous vous sentez à l’aise.


Faites attention aux points suivants avant de prendre votre décision :

  • Où sont vos lecteurs ? (Travaillez sur le réseau social ou ils sont le plus présents)
  • Est-ce simple de les amener à quitter le réseau social pour aller sur votre site et lire vos articles.
  • Est-ce que vous aimez vraiment ce réseau social ? Vous allez devoir y passer pas mal de temps, alors autant aimer.

Essayer de ne pas trop compliquer les choses.

Démarrez avec 1 voire 2 réseaux au début. Travaillez sur ces réseaux jusqu’à devenir un expert avant de passer à un autre.

Une citation que les Américains disent souvent en rapport avec ce que l’on vient de voir

A Jack of all trade is a master of none.

Autrement dit si on essaie de tout faire en même temps, on ne sera un ​expert sur rien du tout. Ce n’est pas forcement ce que l’on veut.

Autant se concentrer sur une chose et arriver à l’exploiter pleinement.

Pour plus d'infos sur ce sujet, vous pouvez consultez l'article suivant : Quelles sources de trafic utiliser pour son blog ?

10

Passez à l’action

Définissez avec quel réseau social vous allez générer du trafic.

Devenez expert dans ce ou ces réseaux.

Étape 11 : Prenez votre envol et à vous de jouer !

Si vous n’êtes pas encore passé à l’action :

  • Reprenez l’article et suivez les étapes pas à pas.
  • ​C’est beaucoup de petites choses, mais c’est moins difficile que ça en a l’air.

Je sais que cela peut-être déroutant au début. Il n'y a pas si longtemps, j’étais là à regarder mon ordinateur assis à la même place que vous.

Pour ceux qui sont passé à l’action : FÉLICITATIONS !

Les 2 dernières étapes n’étaient qu’un aperçu rapide des 3 choses qui vont vous prendre le plus de temps dans le futur:

  • Produire du contenu
  • Générer du trafic.
  • Promouvoir votre site.

Une fois que vous commencerez à avoir du trafic, vous pourrez commencer à monétiser votre site.

Pour plus d'infos sur ce sujet, vous pouvez lire mes articles :

Que fait un blogueur et comment gagne-t-il de l'argent.

Vivre de son blog : Les 5 conseils pour un business rentable.

Si vous avez apprécié cet article et qu’il vous a aider à avancer vers votre objectif, n’hésitez pas à laisser un commentaire et à le partager avec vos amis.

Vous pouvez aussi vous ​abonner à la newsletter pour être au courant des nouveaux articles et des vidéos qui sont ajoutés.

Ça fait toujours plaisir et ça m’encourage à continuer à créer du contenu de qualité….

Happy Business creation

A+

Cliquez ici pour laisser un commentaire 1 comments